La mélatonine et ses propriétés neuroprotectrices



En plaçant la molécule mélatonine comme base, à l'Université de Grenade (Espagne) ils sont en train de développer et de synthétiser des familles d'éléments (kinurenine, Kinurenamine Fenilpirazoline) qui agissent comme des inhibiteurs de l'enzyme oxyde nitrique sintasa (NOS) , qui semble être un agent de trasmission dans les problèmes inflammatoires, de l'intestin, dans l’arthrite rhumatoïde, et même dans les maladies dégénératives comme l'Alzheimer et le Parkinson. Le développement de ces substances renforce la fonction NEUROPROTECTRICE de la mélatonine. En considerant que dans les maladies dégénératives, l’aspect le plus important est la prévention, on comprend de plus en plus l'importance d'utiliser la mélatonine et sa capacité neuroprotectrice pour ralentir la progression de ces maladies dans les premiers stades.

Traduction de l'article de l'Universitàé de Grenade:
Diseñan nuevos compuestos farmacéuticos que podrían ayudar a combatir enfermedades como el Alzheimer o el Parkinson

Melatonine - Multilenguages section Key Melatonin